payer en monnaie de singe

payer en monnaie de singe 

dans les année 1700 ,pour entrer dans dans Paris fallait payer un droit ,

un peu comme aujourd’hui dans les idées de la Hildago.

seul les artistes amusant la foule avec un singe passaient gratuitement

un peu comme aujourd’hui les politiques escortés en voiture

mais c’est vrai ,ils n’amusent personne.

l’église de l’époque condamnait l’utilisation de singe ,

ils mimaient trop la nature humaine donc dégradaient leur image .

les singes amusant la foule et le gardien du péage .

un passage gratuit était offert comme remerciement .

d’où l’expression  » payer en monnaie de singe « 

***

peigner la girafe 

ne rien faire mais une autre signification que je ne saurais dire

quoique c’est du boulot d’agiter le cou ….de la girafe bien sûr.

revenons à nos mouton non à la girafe .

en 1827 arrive à Paris la première Girafe offerte par l’Égypte à Charles X.

la bête au log cou  fut installée au jardin des plantes avec un garde personnel.

on reprochait à celui-ci de  ne rien faire .

il répondait à chaque fois cette phrase rester dans nos mémoires

« je suis fort occuper à peigner la girafe « 

***

LA PHOTO

drôle de bête sur le toit ,peut-être une mante religieuse desséchée ?

 bête

***

le retour du héros (canal+)

encore une comédie ne volant pas haut ,

on s’ennuie pas mal ,ils ont même réussi à rater la bataille

les chevaux pas aligner ,des combattant à la tête de vainqueurs ,heu vaincu .

des coupes de cheveux à la mode de l’an 2020 .

rappel : tout les films édités sur ce site sont vu par votre serviteur.

la critique est selon mes goûts cinématographiques .

rien n’empêche que les vôtres soit différents.