MAIS AVANT c’était comment

barbe et moustache sont à la mode ,mais avant

de 1832 à 1933 , le port de la moustache est obligatoire pour les gendarmes

pour impressionner le citoyen ..

Maupassant écrit :

 » as-tu jamais senti une moustache sur ton cou?

cela vous grise et vous crispe,

vous descend dans le dos ,vous court au bout des doigts.

on se tord, on  secoue ces épaules,…..

il n’y a pas d’amour sans moustache. »

*****

au seizième siècle , en Angleterre ,

la barbe taxer est la fierté  de la noblesse.

barbier

*****

en 1421 ,50 tziganes arrivent à Arras .ils ont une lettre du roi de Bohème .

ils s’appellent bohémiens (origine du mot ) dû au  document .

ils  restent et de plus chacun reçoit 100 écus .

ok ,ils étaient que 50 à l’époque.

*****

 journalistes virés pour leur petite phrase  » malsaine « 

ils ont de la chance .

en 1472 ,LOUIS XI  accueille le bouffon de son frère mort ,il y a peu .

pendant un dîner ,ce bouffon  raconte que Louis XI a fait tuer son frère

pour l’avoir à sa cour .

 le bouffon est exécuté le lendemain .

parfois faut retenir sa langue pour garder sa tête .

9 thoughts on “MAIS AVANT c’était comment”

  1. Oui d’après ce que l’on a appris à l’école la vie était belle est douce sous Louis XI, il y avait même un droit aux fillettes pour les récalcitrants, on ne restait pas longtemps dans la contestation dans ces temps la
    Passe une belle journée
    Amicalement
    Claude

  2. Coucou Keyou,
    Pas de barbe ou de moustache pour moi.
    Je te souhaite du fond du cœur une belle année 2019 avec rien que de belles choses.
    Super belle journée à toi.
    Rohnny

  3. notre gouvernement tente aussi de nous faire taire !
    le bouffon serait benalla !
    c’ est drôle, Bohème c’ est plutôt positif, bohémien l’ est moins !
    Mine de rien, moustache et barbe, c’ est de l’ entretien
    Passe une bonne journée
    Amitié

  4. Moi, j’ai le plaisir de goûter chaque jour au baiser avec la moustache !
    Je ne peux l’imaginer « sans » … Lolll
    Merci pour les autres explications.
    Bon mercredi, cher claude.
    Repos, enfin tout est fini.
    Gros bisoux soulagés.

Comments are closed.